, Léonard et Gertrude - Un livre pour le peuple
Troisième et quatrième parties

Johann Heinrich Pestalozzi

 

  1. Dernière partie du succès littéraire de Pestalozzi
  2. Introduction de Daniel Tröhler
  3. Commentaire de Michel Soëtard
INFORMATIONS
Edition
Prix
Format
Pages
ISBN
LEP Loisirs et Pédagogie. Le Mont-sur-Lausanne, 2015
CHF 35.-
16 x 24 cm
408
978-2-606-01589-3
PUBLIC
Tout public - Enseignants - Pédagogie
Ce volume peut également être commandé chez LEP - www.editionslep.ch

Cet ouvrage est la suite du roman qui a fait la renommée littéraire de Pestalozzi : Leonard und Gertrude, dont les deux premières parties ont été publiées pour la première fois en 1781 et 1783.

Dès le chapitre 30 de la 4e partie, on découvrira dans cette nouvelle édition des passages demeurés inédits jusqu’à aujourd’hui en langue française, dans une traduction de Pierre-G. Martin. Ils redonnent au texte sa couleur originale.

Le petit village de Bonnal et la détresse populaire sont toujours au coeur du récit. Mais aux côtés de ses père et mère emblématiques – Léonard et Gertrude – émerge une nouvelle figure-clé, celle du maître d’école, Glüphi. A travers lui, c’est le rôle crucial de l’institution scolaire que Pestalozzi entend mettre en lumière.

Une introduction de Daniel Troehler situe le roman dans son contexte historique et montre sa place dans l’évolution de la pensée politique et anthropologique de Pestalozzi. En fin de volume, Michel Soëtard compare les rééditions du roman que Pestalozzi a inlassablement remis sur le métier. De 1781 à 1819, date de sa dernière version éditée de Léonard et Gertrude, le roman traverse toute la carrière du pédagogue suisse, sans que se rompe le fil rouge qui l’amène à construire un véritable humanisme pédagogique.